What a day - duo voix contrebasse
photo live n rockin

Créé durant l’hiver 2015 dans le cadre d’une résidence soutenue
par la région Poitou Charente, What A Day est d'abord une
véritable expérimentation musicale réunissant deux musiciens aux
parcours et sensibilités fort divers :

­ Léah Gracie (the Hedgehog sextet, Jellywine, Trilili Ladies) est
chanteuse, flûtiste et percussioniste, adepte des belles mélodies
jazz et pop et des polyphonies folk à la Crosby Stills and Nash.

­ Jonathan Joly (Rock a Lili Cabaret, Takamaka, Mayren, Boabal, Coup
d'marron, Lily Harvest, Aïon, Mood) est contrebassiste, adorateur des textures
bruitistes et sauvages en tous genres (Free Jazz, Noise,
Punk,etc), et par ailleurs initié à certaines « musiques à groove
» (le Maloya, le Jazz contemporain, etc).

Constitué de compositions originales, de reprises et de
collectages réarrangés, le répertoire de « What a day » est
interprété notamment en anglais, en arabe, en tchétchène, en
espagnol, en créole et en français.
Le minimalisme de l’orchestration (deux voix, une contrebasse et
des accessoires de bureautique utilisés en guise de percussion)
dévoile de multiples influences allant du jazz contemporain à la
pop, des « musiques du monde » à la musique contemporaine.

La mise en scène consiste à présenter les musiciens dans le
contexte froid mais néanmoins charmant du monde « moderne » de
l'entreprise des années 60 (on peut songer à Mad Men, ou Jacques
Tati). Une journée de travail au bureau se déroule, les
chansons/tableaux dépeignent tantôt la morosité, la mélancolie, le
besoin d'évasion, l’ambiguïté des relations entre collègues,
l'écrasement du management confinant à l'aliénation mentale.

What a day - duo voix contrebasse
affiche Harry Hadler

What a day, duo voix contrebasse